L'antre des livres 2017 et les grands espaces au ciné forum centre-ville

Publié le par Expressions Littéraires Universelles

Mercredi soir, par une douce soirée d’un été déjà installé, les cinéphiles et amoureux des grands espaces étaient au Ciné forum centre-ville pour la séance de 20 h 30 : Les Béliers, de Grímur Hákonarson, Islande, film sélectionné et présenté par Dominique Jules et Corinne Niederhoffer dans le cadre de l'Écran Magique en collaboration avec l'Antre des livres.

Un film rugueux, taiseux, minimaliste, et très fort, comme le sont Gummi et Kiddi, deux frères qui vivent depuis 40 ans à un jet de pierre, sur une même propriété léguée par leurs parents, sans se parler ; un lourd passé les sépare, une injustice, semble-t-il.
Ici, tout est grand, froid, presque désertique. Quand le vent souffle sur le plateau, mieux vaut rentrer avant que le brouillard efface tout repère, même celui de la vie. L’alcool aide parfois à combler les solitudes, les rituels aussi.
Nos deux frères élèvent des moutons, les derniers de la race locale, et rivalisent lors des concours de béliers ; le gagnant aiguisant la jalousie de l’autre, réveillant les vieilles douleurs sourdes. Jusqu’au jour où la tremblante, la maladie mortelle des moutons est déclarée, obligeant les éleveurs à abattre leur cheptel. Dure décision, car sans moutons, il n’y a plus rien sur cette terre ingrate et gelée si longtemps dans l’année.
Dans cette épreuve, sauver la race locale devient un devoir… dépassera-t-il la haine des deux frères ?

Parfois très dur, parfois drôle, ce film aborde plusieurs sujets, dont la fraternité, la solidarité, mais aussi les grands espaces, la vie des campagnes isolées et l'avenir face à un drame.

Ce sera bien des grands espaces dont il sera question samedi à
17 h – Table ronde tout public, Ces grands espaces qui nous inspirent
Avec les écrivains : André Bucher, E. Bessot, Jean-Pascal Collegia, M. Van Thiemen et la participation de Michèle Gazier, animée par Lily Bilbao Perroto

La nature, qu’elle soit du continent américain, des Alpes de Haute-Provence ou d'ailleurs, inspire les écrivains, est parfois le personnage principal d’un roman. Ces éléments, visibles ou invisibles, qui guident nos vies ou tout du moins les façonnent, sont-ils issus d’une expérience ou de l’imaginaire ?
Une rencontre à ne pas manquer à l’antre des livres ce samedi !

Pour connaître le programme complet, c'est ici.

L'antre des livres 2017 et les grands espaces au ciné forum centre-ville
L'antre des livres 2017 et les grands espaces au ciné forum centre-ville

Publié dans édition 2017, cinéma

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article